Prospective et
développement durable

Missions récentes

CCI Haute-Marne

Haute-Marne enfouissement déchets nucléaires

La gestion à long terme des déchets radioactifs dans la dynamique territoriale en Haute-Marne à l'horizon 2025 : enjeu majeur et orientation pour l'action
GDF Suez

GDF SUEZ hauts potentiels 1 et 2

« Vers une société sobre en France et en Europe à l’horizon 2025 : formation – action à la prospective stratégique pour les cadres à potentiel », « Les TIC et l’activité de la BU CH&P horizon 2020 : formation – action à la prospective stratégique pour les cadres à potentiel » | GDF SUEZ BU CH&P
Irstea Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture

Quelle recherche et innovation pour l'environnement en 2030

Recherche environnement IRSTEA
GERPA : www.ressources-prospective.com/gerpa/

Agora 2020 : vivre, habiter, se déplacer en 2020, quelles priorités de recherche ? (2004–2008)

Process long (trois années) et très ouverts (plusieurs collèges formels d’acteurs (citoyens, collect. loc, Etat, entreprises, …) pour formellement et progressivement, en réflexion inter acteurs, explorer les tendances et perspectives et hiérarchiser les facteurs clés, identifier des enjeux collectifs majeurs, explorer les réponses possibles au regard des constats existants. Ministère de l'Equipement, Centre de prospective et de veille scientifique et technologique
VEOLIA, Direction de l'eau et Institut Veolia

Prospective des services urbains de l'eau à l'horizon 2015 dans les grandes agglomérations urbaines (2005)

VEOLIA, Direction de l'eau et Institut Veolia
Compo et développement durable

Le sens du développement durable pour COMPO et la réponse stratégique horizon 2010

Compo et développement durable
Réseau des SEM de stationnement SCET

SCET « Prospective du stationnement urbain en France à l’horizon 2020 »

Réseau des SEM de stationnement SCET
GERPA : www.ressources-prospective.com/gerpa/

Démarche prospective sur l'estuaire de la Seine à l'horizon 2025 (2004)

Agence de l'eau Seine Normandie et Préfecture de région Haute-Normandie - Voir site AESN : www.eau-seine-normandie.fr

Recherche - Publications

« Impacts sanitaires de la stratégie d'adaptation au changement climatique », oct. 2015

« Impacts sanitaires de la stratégie d'adaptation au changement climatique », 2015

Pierre CHAPUY, Membre du groupe de travail du Haut Conseil de Santé Publique, sous la direction de Jean-François TOUSSAINT
« Créativité et innovation dans les territoires, Rapport n° 92 »

« Le développement durable, nouveau paradigme ou continuité ? »

Pierre CHAPUY in Conseil d'Analyse Economique, « Créativité et innovation dans les territoires, Rapport n° 92 », Michel Godet, Philippe Durance et Marc Mousli, pages 239-258, août 2010 Rapport CAE
», Informations Sociales, N° 117, Juin 2004

« Développement durable et entreprises »

Revue Informations Sociales, N° 117, juin 2004 - Pierre CHAPUY
Cahier du LIPSOR, série recherche n° 5, sept. 2003

« Entreprises et développement durable : prospective stratégique des enjeux environnementaux »

Cahier du LIPSOR, série recherche n° 5, septembre 2003 - Pierre CHAPUY
Rapport 2002 sur l’état de l’environnement

Encadrés prospective in « Rapport 2002 sur l'état de l'environnement »

Ifen et Editions La Découverte, avr. 2002 - Pierre CHAPUY et Philippe MIRÉNOWICZ

L’apport de la prospective stratégique

En effet, prospective stratégique et développement durable partagent de fait nombre de « fondamentaux » en commun :

  • Une « vision systémique » qui est nécessairement au cœur de la réflexion sur le développement durable, et qui est une caractéristique majeure de l’approche prospective ;
  • Le futur, et notamment le long terme, est naturellement le coeur de la recherche d’un développement durable ou soutenable, de la prise de conscience de ses enjeux, comme il est la raison d’être de la prospective ;
  • L’assemblage de multiples regards ou savoirs, que permet et même que demande la prospective, peut seul apporter la vision, les visions, convergentes ou sources de débats, pour un réflexion pertinente sur le développement durable ;
  • La représentation – plus ou moins organisée, lors de groupes de travail ou de processus plus formels – des intérêts de divers acteurs, de diverses légitimités, apparaît également comme une nécessité pour la réflexion ; elle est aussi une des caractéristiques majeures de la prospective, notamment dans une pratique participative ;
  • Enfin, la prise en compte des incertitudes et des ruptures doit être au cœur de la réflexion sur les enjeux du futur en matière de développement durable ; cette réflexion sur les incertitudes et ruptures, notamment par la construction de scénarios, est naturellement au cœur de la démarche prospective.

Le développement durable :
ce qui a changé depuis vingt ans pour les acteurs…

Le développement durable peut aujourd’hui être vu comme une interrogation collective profonde sur le futur, sur la capacité de construire à l’avenir un développement « soutenable ». Dans cette perspective d’interrogation sur le moyen et long terme, la réflexion prospective a tout naturellement un rôle central à jouer.

Les interactions – la proximité – entre prospective et développement durable vont bien au-delà de la simple relation entre un domaine de préoccupation et de réflexion et un outil d’aide à l’analyse, à la réflexion et à l’évaluation.

  • Des enjeux qui se sont complexifiés : sujets élargis, échelles multiples à articuler, gestion de l’incertitude des connaissances, importance croissante de l’analyse de risques, …
  • Des principes nouveaux qui prennent de l’importance, ou qui s’imposent : principe de précaution, de transparence, …
    Une extension du champ des acteurs concernés et actifs vis-à-vis des entreprises, des « parties prenantes » parfois porteurs de valeurs différentes (actionnaires petits porteurs, associations, citoyens, médias, …)
  • Une montée en puissance de la demande de transparence et de « légitimité » sociale et environnementale : loi NRE de 2001 en France, notation extra-financière, reporting, …
  • Une échelle mondiale « de fait » sur plusieurs grands sujets majeurs : disponibilité et coût des énergies, maîtrise des gaz à effet de serre, protection de la biodiversité, gestion des ressources naturelles, disponibilité et coûts des ressources alimentaires, …